Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Le chanvre : une culture qui gagne à être connue

par Remi de Spotifarm, le 25 août 2020 14:38:46
Temps de lecture estimé : 4 min.

Le chanvre est une culture à double valorisation ! Sa paille et sa graine connaissent toutes deux un marché florissant. De plus, le chanvre est une plante nettoyante et structurante pour les parcelles. Son appareil végétatif imposant étouffe les adventices par son développement rapide. Enfin, la culture du chanvre ne nécessite pas l'usage de produits phytosanitaires ce qui la rend attractive pour les agriculteurs soucieux de leur impact environnemental.

PZ-0221-culture-chanvreLe chanvre est cultivé pour ses graines et ses tiges 

La culture du chanvre est-elle rentable ?

Oui, cultiver du chanvre est rentable voire très rentable dans certaines conditions ! Le chanvre se valorise aussi bien par la récolte de ses graines (chènevis) que par sa paille (séparée en fibre et en chènevotte).

Les rendements sont assez variables en fonction du contexte pédoclimatique :

  • 4 à 8 t/ha de paille en terres argilo-calcaires superficielles, 8 à 12 t/ha en terres profondes (terres de marais, Champagne crayeuse).
  • 8 à 15 qx/ha de chènevis (graines)

Les prix de vente sont cependant peu variables puisque la production de chanvre est contractualisée avec des coopératives comme La Chanvrière.

  • 650 €/t pour le chènevis
  • 110 €/t pour la paille
PZ-0221-marges-chanvre
On voit ici une marge brute intéressante (1051 €/ha) mais les charges de récolte étant très importantes, la marge semi-nette est souvent très amputée ! De plus, pour garantir la qualité de la graine, il faut la sécher ou la ventiler très rapidement après sa récolte (dans un délai de 4 heures maximum).

En comparaison, la marge semi-nette d’un blé est d’environ 610 €/ha et celle d’un colza d’environ 694 €/ha. Le chanvre a donc une légitimité non négligeable. De plus, sur des parcelles à haut potentiel, cette valeur peut être nettement supérieure !

Quels sont les avantages agronomiques et écologiques du chanvre ?

Les avantages agro écologiques du chanvre sont nombreux et surtout différents et originaux par rapport à d'autres têtes d’assolement ! Le chanvre ne nécessite pas d’irrigation et de traitements phytosanitaires du fait des substances antimicrobiennes que la plante contient.
De plus, la capacité à fixer le carbone du chanvre est impressionnante : 1 ha de chanvre absorbe 15 tonnes de CO

1 ha de chanvre absorbe autant de CO2 qu’1 ha de forêt

 

Les atouts écologiques du chanvre

  • Le chanvre utilisé en béton continue d’absorber du CO2 (45 Kg en 100 ans).
  • L’utilisation du plastique de chanvre en automobile permet une réduction de 20% de masse donc un gain de carburant et une réduction de l’émission de CO2.
  • Le plastique de chanvre est compostable et/ou recyclable.
  • Pour une couverture permanente du sol, il est possible d’implanter des couverts végétaux hivernaux.

Les atouts agronomiques du chanvre

  • Le système racinaire du chanvre structure le sol (racine pivotante profonde et fasciculée)
  • C'est une excellente culture de diversification dans la rotation des cultures
  • Cultiver du chanvre permet de diminuer l’IFT des exploitations (aucun traitement phytos n’est nécessaire sur cette culture)
  • Pas d’irrigation nécessaire
  • Culture dense et haute, favorisant l’incrustation de la faune sauvage

Quels sont les débouchés du chanvre ?

Le chanvre bénéficie de nombreux débouchés dans de multiples domaines qu’ils soient alimentaires ou non.

  • Dans l’écoconstruction, le chanvre est utilisé dans la fabrication de matériel d’isolation thermique pour les habitations (laines de chanvre) en substitution des laines minérales comme les laines de verre ou les laines de roches. Le chanvre, en particulier la chènevotte (partie médullaire de la tige), peut aussi être utilisé directement sous forme de béton, en association avec de la chaux.
  • Dans la papeterie, le papier de chanvre est un papier haut de gamme léger et résistant, utilisé pour des usages spécifiques et variés comme le papier à cigarette, papier à usage graphique… Les fibres de chanvres servent aussi à améliorer les papiers recyclés.
  • Dans la plasturgie, le chanvre trouve aussi son intérêt puisqu’il permet une résistance équivalente aux matières issues du pétrole avec une masse moins importante. Ainsi il est utilisé de la sorte en automobile, habitat, emballage/conditionnement…
  • Dans les litières animales, le chanvre (ou plutôt la chènevotte et la poudre) se rend particulièrement efficace du fait de son fort pouvoir d’absorption.
  • En alimentation humaine, la graine de chanvre (chènevis) peut être consommée sous plusieurs formes telles que des biscuits, des barres de céréales, des farines… De plus, grâce à la richesse du chanvre en oméga 3 et de son excellent rapport oméga3/oméga6, le chanvre trouve un intérêt tout particulier dans la production d’huile d’assaisonnement.

PZ-0221-graine-de-chanvre-huileGraine de chanvre (chènevis) utilisées pour faire de l'huile riche en Omega 3

Les industries de premières transformations sont regroupées au sein de l’UTC (l’Union des transformateurs du Chanvre), elles sont 6 en France en 2017 dont la Chanvrière de l’Aube, AgroChanvre, Planète Chanvre, La Chanvrière et GatiChanvre.
La CAVAC s'est également lancée dans la production de matériaux biosourcés via sa filiale CAVAC Biomatériaux.

La réglementation relative à la production de chanvre

En France, seules certaines variétés dont la teneur en thc (TetraHydroCannabinol) est inférieure à 0,2% sont autorisées à la production. La liste des variétés éligibles est disponible dans la notice « Cultures et précision » sur le site Telepac.
La production de chanvre nécessite aussi la déclaration de la variété à la DDT(M) avec un bordereau à remplir ainsi que les étiquettes des sacs de semences certifiés.

De plus, pour les surfaces en culture à usage industriel, la dose minimale de semis est de 25 Kg/ha.

Pour en savoir plus sur la culture du chanvre en France : 

Rémi de Spotifarm 🛰️

Tag:Techniques culturales

Commentaires