Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Pourquoi investir dans une trémie frontale ?

par Alexandre de Spotifarm, le 25 août 2020 15:10:11
Temps de lecture estimé : 4 min.

Les trémies frontales sont de plus en plus utilisées en grandes cultures. Elles s’inscrivent parfaitement dans une démarche d’agriculture de précision, alliant polyvalence, efficacité et précision. Ainsi, ces machines trouvent leur légitimité dans les exploitations agricoles à la recherche de performance et de qualité d’épandage et de semis.

PZ0221-tracteur-tremie-frontale

La polyvalence au service de l'exploitant

La trémie frontale est très appréciée des utilisateurs pour sa polyvalence. En effet, les possibilités avec ce type d’outil sont nombreuses.

De la fertilisation en localisée, au semis de précision et semis de couverts végétaux, tout est possible avec ces machines, dépendamment bien sûr de la marque choisie et des options.

La trémie est adaptable sur de nombreux outils, aussi bien des outils de travail du sol (à dents ou à disques), mais aussi sur des machines de plantation ou des semoirs.

De plus, une trémie frontale permet de gagner en efficacité dans les interventions culturales. Avec ce type de trémie, il est possible de fertiliser et/ou de semer dans un même temps qu’un travail du sol par exemple. Cela représente donc un gain de temps mais aussi une économie financière et agronomique : vous réduisez le nombre de passage dans la parcelle, ce qui la préserve davantage du tassement.

La fertilisation en localisée, c'est possible !

Ces trémies sont très utilisées en combiné d’un outil de plantation ou de semis pour la fertilisation (azoté ou autres). De plus, cette fertilisation peut être effectuée en localisé (engrais localisé) grâce à la tête de répartition fournie avec la machine.

Le constructeur français Agrisem propose aujourd’hui des doubles trémies à entrainement indépendant, permettant de faire des mélanges de fertilisants directement sur la machine et pouvant moduler les doses apportées de chaque composant. Cette option n’est d’ailleurs pas seulement intéressante lors de la fertilisation…

Attention cependant à l’équipement de votre machine, les entonnoirs de fond de cuve et le caisson d’entrainement doivent être en inox pour la fertilisation, autrement le risque de corrosion est trop important.

tweet trémie frontale

Les semis de précision en toute simplicité

Cet outil est aussi tout à fait utilisable pour effectuer des semis qu’ils soient de précision ou simplement pour les semis de couverts. La cuve est adaptable sur n’importe quel type d’outil de travail du sol (outil à dent, disque) ou semoir. Ainsi dans le cas d’un semis de couvert végétal, la trémie peut être installée, par exemple, sur un déchaumeur grâce à une tête de répartition.

Ici l’avantage de la trémie frontale Agrisem double cuve est aussi très appréciable lors des semis de couverts végétaux. En effet, pour les mélanges de 2 espèces de couverts, il est très utile de remplir chacune des cuves de la trémie avec les 2 semences, ainsi le mélange se fera juste avant la tête de répartition. De plus, grâce à ce système d’entrainement indépendant, les doses de semis des deux semences peuvent être différentes.

De nombreux constructeurs proposent aussi des combinés de semis disposant d’une trémie frontale sur des semoirs de semis en ligne, sur des semoirs monograine, sur des planteuses et même sur des strip-till.

PZ-0221-tracteur-combine-tremieCombiné planteuse et trémie frontale de fertilisation

Conditions d’utilisation d'une trémie frontale

La maniabilité d’un combiné avec une trémie frontale est très différente d’un semoir ou combiné de semoirs classique. Elle est un peu réduite du fait du gabarit imposant de l’engin à l’avant du tracteur : cette contrainte est surtout constatée sur les trajets routiers.

Néanmoins, c’est l'un des rares désavantages que l’on peut trouver à ce type d’outil. La position frontale de la trémie permet un approvisionnement en semence (ou engrais) facilité. De plus, cela dégage de la visibilité au travail de l’outil à l’arrière du tracteur (principalement dans le cas d’un semoir). L’ensemble tracteur-semoir est aussi jugé, par de nombreux utilisateurs, plus compact qu’un combiné de semis trainé.

Enfin, la trémie déportée permet de soulager l’arrière du tracteur et d’obtenir une meilleure répartition des masses et potentiellement une diminution du poids de l’ensemble. En effet, lorsque la trémie du semoir se trouve à l’arrière du tracteur, il est nécessaire de lester le tracteur à l’avant, par exemple à l’aide de masse. Dans notre cas, la trémie remplace ce lestage.

De plus, les constructeurs proposent aujourd’hui des trémies frontales équipés de tasse avant, permettant ainsi d’augmenter la surface en contact avec le sol de l’ensemble. Cela permet donc de diminuer l’effet de compaction et d’homogénéiser le tassement sur toute la largeur du tracteur.

Quelques inconvénients mineurs sont quand même présents, l'installation et la mise en place de la canalisation demande du temps pour l'adaptation sur les outils mais cela ne se fait qu'une seule fois !

De plus la mise en œuvre de la machine (attelage et réglage) peut être un peu contraignante du fait du temps qu'il demande. Il faut compter environ 30 min pour l'attelage et la mise en route de l'appareil.

Néanmoins ces deux inconvénients cités ne sont que très peu pénalisants et ils restent à relativiser, 30 min pour l'attelage reste tout à fait raisonnable !

Pour en savoir plus…

Rémi de Spotifarm 🛰️

Tag:Materiel agricole

Commentaires