Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Anticiper et préparer sa moisson au mieux

par Alexandre de Spotifarm, le 31 janv. 2020 11:23:36
Temps de lecture estimé : 4 min.

La moisson approche à grand pas. Le stress et l'excitation monte. Pour passer un été serein et que la moisson soit un plaisir, cela s'anticipe.  Nous vous présentons ici tous les trucs et astuces utiles pour vous préparer au mieux pour la récolte.

Matériel agricole : réviser la moissonneuse batteuse 

revision-moissoneuse-batteuse-john-deere-recolte-moisson-reparation

C'est bête à dire certes, mais la clef d'une moisson réussie c'est une batteuse qui fonctionne ! Normalement la batteuse a déjà été soufflée pour l'hiver, donc vous pouvez passer cette étape (jusqu'à la prochaine journée de moisson en tout cas 😅)

Pour commencer :

  • graissez tous les éléments de la machine. C'est là qu'il faut se replonger dans le manuel pour n'oublier aucun graisseur 😱. Si vous avez perdu le manuel, votre concessionnaire peut vous en fournir un. La plupart des constructeurs les proposent également en ligne désormais.
  • Ensuite vérifiez la tension des courroies et des chaines d'entrainement. Pour éviter les pannes pensez à lubrifier ces dernières. Cela rallongera également leur durée de vie.
  • Faites le plein de pièces détachées. On le sait, pas une moisson sans casse de matériel. Et le temps est compté. Plus vite vous serez capables de réparer la machine, plus vite le grain sera rentré.
    Prévoyez donc toutes les pièces nécessaires comme les couteaux, les lames de broyeurs, les rivets, les boulons, les doigts des releveurs  etc. 
  • Et finalement pensez à nettoyer les carreaux (oui, même entre la cabine et la trémie !). Rien de plus désagréable que de ne rien voir de ce qu'on récolte !

Préparer le reste du matériel pour une logistique de récolte sans failles

tracteur-agricole-benne-remorque-moisson-recolte-chantier-logistique-grain-transport

Pour une moisson sereine il ne faut pas s'occuper que de la moissonneuse :
  • Préparez donc les bennes et les tracteurs qui vont avec.  Pensez à nettoyer et contrôler l’étanchéité de vos remorques. C'est aussi l'occasion idéale pour solliciter votre concessionnaire et tester une remorque de démonstration. 
  • Préparez le stockage. Récolter 100 quintaux en blé c'est bien sympa, 40 quintaux en colza ça l'est tout autant, mais voir ces quintaux pourrir parce que les insectes prolifèrent dans les tas de poussière du fond de silos c'est tout de suite moins enchantant.
    Et là une seule solution : on sort le masque à poussière et on s'y colle ! Un coup de balai pour éviter la prolifération des charançons et autres insectes. Et on vérifie l'étanchéité des murs, portes, etc. Bien entendu si vous ne stockez pas à la ferme c'est plus facile 😁 (mais ça rapporte moins 🙂).
  • Pensez dès l'hiver à la main-d'œuvre ! Recruter un stagiaire n'est pas toujours si facile et les tracteurs ne vont pas se conduire tout seuls ! Si possible, prévoyez également un chauffeur supplémentaire. Cela permet de maintenir le débit de chantier même lorsque la fatigue se fait sentir ou tout simplement d'avoir le temps de déjeuner.
    Côté moissonneuse, un bon chauffeur peut vous faire gagner 15 à 30% de rendement (c'est énorme !). La formation est importante et doit être faite régulièrement. Et il ne faut pas s'en priver, elles sont souvent dispensées gratuitement par les concessionnaires ou les constructeurs pour ce genre de machine agricole.
  • Remplissez les cuves de GNR et d'AdBlue. Pour le premier c'est habituel mais indispensable, pour le deuxième ça le devient ! (Et une machine qui se met en défaut par manque d'AdBlue c'est vraiment pas drôle à vivre...)

Surveiller la maturité des cultures pour une bonne date de récolte

La moisson on sait comment ça se passe : on promène la batteuse dans toutes les parcelles, mais on sait bien que les 5 premiers échantillons seront trop humide 💦
En colza, éviter de battre trop tôt. Souvent, la partie inférieure de la plante est encore verte et vous aurez des pertes. Surtout que le colza sur pied se porte plutôt bien.

Pour éviter de stresser, connectez-vous sur une application de suivi de maturité comme Spotifarm et surveillez à distance vos cultures. Vous pourrez déterminer quand récolter au pied parcelle par parcelle.

date-recolte-moisson-maturite-grain-echantillonSurveiller mes parcelles

Sur Spotifarm la maturité des plantes va se traduire par des images de vos parcelles de plus en plus roses puis "transparentes" c'est-à-dire sans rouge, jaune ou vert. Lorsque l'image affichée ne comporte plus ces couleurs, ce qui est affiché à l'écran correspond à ce que vous verriez à l'œil nu si vous passiez en avion au-dessus de vos champs. En général c'est qu'il est temps de sortir la batteuse !

Pour un suivi rapide à la parcelle, il vous suffit de faire apparaitre la frise chronologique des photos de vos parcelles. Via le bouton "carrousel" (à côté du calendrier).

Pour passer en revue rapidement vos parcelles cliquez sur le nom de votre exploitation (en haut à gauche) pour recentrer la carte sur l'ensemble de vos parcelles

La petite astuce du chef sur Spotifarm :
Remonter dans l'historique jusqu'à l'année passée pour observer le comportement de vos culture et anticiper le début des moissons pour l'année en cours 😉

Démarrer Spotifarm gratuitement

Et les derniers petits conseils pour finir :

  • Pensez à remplir le frigo (on vous laisse choisir le type de boisson 😅)
  • Faites le plein de jambon pour les sandwichs
  • Sortez vos plus belles casquettes !! 🤠

Pour en savoir plus : 

Tag:Materiel agricole

Commentaires