Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Entre tallage et montaison : savoir reconnaître le stade « épi 1cm »

par Alexandre de Spotifarm, le 12 févr. 2021 20:30:00
Temps de lecture estimé : 4 min.

Fertilisation azotée, régulation de croissance, désherbage… l’efficacité de ces interventions, qui conditionnent le rendement et la rentabilité d'une parcelle de blé, dépendent de la détection du stade "épi 1 cm". Pourquoi est-il si important ? comment le repérer ?

ble-epi-1-1cm-main

Le stade "épis 1 cm" (BBCH 30) marque le début de la montaison de l’épi dans la tige de blé. Déjà, en sortie d'hiver, les prémisses de la future récolte sont là, cachées dans la tige ! Cette étape du cycle du blé, déterminante, il s'agit d'abord de la détecter. Deux difficultés :

  • Elle est invisible à l'œil nu
  • La date à laquelle la culture atteint ce stade est variable

fiches_Schema_du_stade_epi_1_cmSchéma du stade épi 1 cm (©Arvalis-Institut du végétal)

Le cumul de températures pour l'atteindre se situe autour de 1 000 degrés jour base 0 depuis le semis. Plus ou moins suivant les variétés.

La météo hivernale et la date de semis ont une influence majeure sur le temps nécessaire pour y arriver. Si le stade "épis 1 cm" intervient généralement au début du printemps, il peut aussi à la faveur d'un semis précoce et d'un hiver doux être observé en fin d'hiver.

Comment reconnaître le stade épi 1cm ?

En un tour de plaine et avec un simple cutter ! La technique d'incision, nécessaire pour détecter le stade "épis 1 cm", est assez simple :

  • Arrachez un plant de blé entier, avec toutes ses talles.
  • Éliminez les talles secondaires pour ne conserver que le maître-brin. Il se repère au nombre de feuilles.
    Certaines ayant déjà décliné, il faut aussi se fier au développement en taille et en diamètre pour choisir.
  • À l'aide d'un cutter, supprimez les racines au niveau du plateau de tallage,
  • avant de pratiquer une coupe longitudinale du maître brin. Cette incision permet d'observer l'épi dans son enveloppe végétale et de mesurer l'écart entre le sommet de l épi et le plateau de tallage.

 

C'est la moyenne obtenue sur 20 plants prélevés qui vous indiquera si la parcelle a atteint le stade "épis 1 cm" ou non

Savoir observer l'intérieur du brin est important mais ne suffit pas. La question de l'échantillonnage est majeure ! Dans tous les cas, il faut éviter les zones particulières de la parcelle, celles saturées en eau ou trop tassées. 

Comment s’assurer de sa représentativité ? Plusieurs méthodologies existent :

  1.  La première consiste à prélever aléatoirement une vingtaine de plants, sur diverses zones de la parcelle, pour observer la montée de l'épi et établir une moyenne. Le choix de cette option implique de ne pas se laisser influencer par la taille des plants.
  2.  Une seconde option privilégie le prélèvement, sur deux zones homogènes de la parcelle, de 10 plants consécutifs (sur la ligne de semis ou sur plusieurs rangs du semoir). Chaque maître brin est disséqué et la moyenne de la montée de l'épi calculée.

Evaluer l'hétéorogénéite d'une parcelle

Pourquoi repérer le stade "épi 1 cm" ?

Rigueur et précision s'imposent, pour détecter en temps voulu le détachement de l'épi du plateau de tallage. Elles conditionnent les bonnes prises de décision pour la conduite à venir de la culture du blé.

Stade épi 1cm : le moment de peaufiner votre stratégie de fertilisation azotée

Les pieds sont mûrs pour une valorisation optimale de l'azote, grâce à un enracinement qui atteint dans certains cas 1 m de profondeur.

Ses besoins s'accroissent significativement et le stade épis 1 cm déclenche un apport d'engrais indispensable : le deuxième apport azoté, ou le premier si l'impasse a été décidée au moment du tallage.

stade_clef-episEvolution des besoins en azote du blé au cours de son cycle de développement
(source Arvalis)

Piloter la régulation de croissance grâce au stade épi 1cm

Le repérage du stade épi 1 cm permet aussi d’estimer le nombre d'épis futurs par pied. C'est une information importante pour évaluer le potentiel de verse et estimer le degré d'utilité, en l'occurrence, du régulateur de croissance.

Le stade épi 1cm : un signal important pour la conduite du désherbage

Quand le blé atteint le stade "épis 1 cm", toute application d'herbicide visant à maîtriser de jeunes adventices devient peine (et monnaie) perdue. À ce stade, la biomasse, sur une lancée de forte croissance, fait écran. C'est le signal pour marquer une pause.

Il est sans doute trop tard pour un désherbage global et il n'est pas encore temps pour une intervention ciblée (chiendent, liseron, chardon) qui pourra être réalisée entre les stades 1-2 nœuds. 

Estimer gratuitement la biomasse avec Spotifarm

Maîtriser la rouille jaune sur variétés sensibles dès le stade épi 1 cm

Il est possible de réaliser un traitement fongicide exceptionnellement dès le stade epi 1cm pour maîtriser la rouille jaune .

Les interventions de protections foliaires ne démarrent généralement pas avant le stade 1er nœud en blé. Mais la rouille jaune est la maladie la plus nuisible. D'où la nécessité d'une intervention phytosanitaire précoce. Particulièrement sur les variétés sensibles.

Pour en savoir plus :

Alexandre de Spotifarm 🛰️
Tag:BleTechniques culturales

Commentaires