Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Semis de tournesol : tout repose sur une levée rapide et homogène

par Alexandre de Spotifarm, le 23 févr. 2021 07:45:00
Temps de lecture estimé : 4 min.

Une levée efficace pour un développement précoce des jeunes plants : tels sont les objectifs qui doivent guider les opérations de semis du tournesol. Cette culture de printemps, l'une des plus sensibles au démarrage, est à la merci de nombreux dangers. Précision, vigilance et visites régulières aux champs sont de mise pour la culture de tournesol !

PZ-0221-champ-tournesol-eteSachez mettre toutes les chances de votre côté : une levée rapide et régulière du tournesol est moins exposée aux dégâts d'oiseaux, de limaces et de ravageurs du sol.

Chaque tournesol veut sa place au soleil, mais tous n'y parviendront pas, surtout si les conditions d'un bon semis et d'une bonne levée ne sont pas respectées !

Il faut au moins 5 plants par mètre carré pour obtenir un rendement satisfaisant à partir d’une dose de semis d’environ 75 000 graines par hectare. De 7,5 pieds par mètre carré à l’origine aux 5 à maintenir, la marge de manœuvre est limitée et le risque réel d’y perdre gros. 

À quelle profondeur semer le tournesol ?

La date de semis du tournesol se situe en avril, lorsque la température du sol atteint 8-10° à 5 cm de profondeur. Pour assurer une levée homogène, la graine de tournesol sera déposée à une profondeur régulière, entre 2 et 3 cm si le sol est frais. Si le sol est sec en surface, il vaut mieux semer à une profondeur de 4 à 5 cm si le sol est sec en surface pour assurer une germination rapide.

Le tournesol doit atteindre le plus rapidement possible le stade deux feuilles, pour échapper à ses prédateurs, qu’ils viennent du ciel ou sortent de terre.

Un travail du sol est nécessaire au préalable. La préparation du lit de semences doit garantir l’enracinement et donc la densité de levée. Derrière un précédent céréale à paille, il est par exemple conseillé d’intervenir avec un cover-crop, suivi d’un passage de rouleau, puis de terminer avec un combiné cultivateur + rouleau à dents.

Il faut de plus, veiller à l’absence de zones de tassement qui pourraient faire obstacle au développement du pivot racinaire. Cela entraînerait une perte de rendement et de dégradation de la teneur en huile. Une raison qui doit aussi inciter à semer dans un sol ressuyé.

Sur cette base favorable, le positionnement des graines doit être régulier et précis. Le tournesol ne supporte pas d’être trop proche de ses congénères ! Pour éviter qu’il ne se concurrence lui-même, la précision est de rigueur à l’implantation. Le semoir monograine doit être privilégié.

Un réglage minutieux du semoir aura pour but d'éviter les trous (zones de salissement potentiel) et les plants de tournesol trop serrés (source de concurrence qui ralentit la levée et affecte le rendement).


Comment limiter les dégâts de pigeons et corbeaux sur tournesol ?

De la graine juste semée jusqu'au stade deux feuilles, les oiseaux raffolent du tournesol. Les dégâts d’oiseaux sont d’autant plus faibles que la levée est rapide et homogène. Et semez si possible en même temps que vos voisins.

PZ-0620-Corbeau-champ

Corneilles et corbeaux raffolent du tournesol

Pendant cette phase sensible (levée pour les pigeons, semis pour les corvidés), les tours de plaine réguliers sont indispensables. Pour limiter les attaques d'oiseaux, les dispositifs sonores (bazookas ou tirs) ou d'effarouchage visuel (cerf volants) ont montré leur efficacité.

Mais les oiseaux s'accoutument à leur présence. Ces dispositifs anti-oiseaux doivent donc être déplacés, alternés et leur utilisation ciblée sur la période de risque maximal. Vous pouvez employer également d'autres moyens de lutte. Nous en avons décrit plusieurs dans cet article.

La télédétection permet, grâce aux images satellites, de suivre la dynamique des cultures. Et de repérer des dégâts à le levée.

PZ-0221-spotifarm-images-satellites

Repérer des dégâts dans mes tournesols

Comment prévenir les attaques de taupins et limaces en tournesol ?

Chaleur printanière, humidité au moment du semis… Les conditions sont réunies pour une attaque de limaces. C'est un risque supplémentaire encouru par le tournesol au stade de la levée. Les jeunes tiges et feuilles autant que les racines sont prises pour cible.

Le travail du sol devra éliminer un maximum de mottes, si nécessaire par roulage. En cas de risque d’attaque avéré, appliquez les granulés en surface, au semis ou juste après. Dans tous les cas, cette intervention est à réaliser avant la levée des tournesols.

Concernant les taupins, 5 à 10 % des parcelles de tournesol sont considérées à risque : présence avérée de taupins, antécédents d’attaques ou précédents favorables (friche, prairie, culture fourragère ou légumineuse). Si c’est votre cas, le secret reste une levée rapide. Semez dans un sol suffisamment réchauffé et augmentez légèrement la densité de semis pour compenser les pertes à la levée éventuelles.

PROMIZE - 2021 - Ordinateur Spotifarm-mon exploitation

Repérer des dégâts dans mes tournesols

Pour en savoir plus :

  • Tournesol : les règles d'un semis réussi, par Terres innovia
  • Bien entretenir et régler son semoir monograine - par Arvalis
Alexandre de Spotifarm 🛰️


Tag:Techniques culturalesRavageursTournesol

Commentaires