Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Shape, IsoXML, TaskData : les formats des cartes de préconisation

par Alexandre de Spotifarm, le 20 févr. 2021 18:06:00
Temps de lecture estimé : 7 min.

Envie de faire de la modulation de dose sur vos parcelles ? Que vos cartes proviennent d'un prestataire en agriculture de précision ou d' images satellite, que vous souhaitiez moduler votre densité de semis ou moduler l'azote sur vos colzas, vous allez devoir utiliser des cartes et maîtriser les formats pris en charge par votre équipement. On vous explique tout.

Epandage-engrais-solide

Sommaire : 

Les cartes de préconisations et les cartes de modulation de dose sont généralement fournies sous la forme d'un groupe de fichiers aux extensions .shp .shx .dbf communément appelés fichiers SHAPE, ou d'un groupe de plusieurs fichiers .xml et .bin appelées IsoXML.

Le terminal, qui permet ensuite à l’agriculteur de répartir la dose d’engrais ou de moduler son semis au sein de la parcelle à partir de la carte de modulation, a sa propre procédure pour exploiter ces données cartographiques.

Cette procédure d’import dépend du matériel utilisé (distributeur d’engrais, pulvérisateur …) et du constructeur de la machine.

Bonne nouvelle, Spotifarm permet de créer et d'exporter des cartes de modulation d'intrants aux deux formats : shape et Iso-XML

Qu’est-ce que le format shape ?

Le format Shape ou Shapefile est un format de données utilisé par les systèmes d’information géographiques ou SIG. Les fichiers shape ont une extension .shp dans le nom du fichier.

Exemple  : carte_engrais_NPH.shp

Le format .shp est le format le plus communément utilisé pour les données vectorielles utilisées en cartographie. C’est le premier à avoir été déployé.

Les fichiers shape sont également utilisés par les principaux logiciels agricoles de gestion de parcelles qui utilisent de la cartographie.

Que ce soit pour créer des cartes de fertilisation, de pulvérisation ou de modulation de semis.

carte modulation spotifarm

Que contient un fichier .shp ?

Le format shape contient toutes les informations géométriques des parcelles : polygones, lignes, points …

Un fichier .shp est toujours accompagné de deux autres fichiers : le .dbf et le .shx.

Le fichier .dbf comprend les données liées à chaque forme. Dans le cadre d’une carte de modulation de dose d’engrais, c’est lui qui contient les doses d’azote à appliquer dans chaque polygone de votre parcelle.

Le format .shx stocke l’index de la géométrie.

En général, les 3 fichiers .shp, .dbf et.shx sont fournis dans un fichier compressé en .zip

Si vous ne disposez pas de ces trois fichiers, vous ne pouvez pas utiliser correctement votre carte de préconisation.

PZ-0221-export-parcelles-format-shple fichier shape est un dossier .zip qui comprend 3 fichiers .dbf .shp et .shx

Qu’est-ce que le format IsoXML ?

Le format IsoXML a été conçu et normalisé par les fabriquants de machines pour être lu par un terminal Isobus. Un fichier IsoXML a une extention en .xml

Si l'application de la norme ISO-XML simplifie la communication entre l'équipement et le logiciel agricole de l'utilisateur, certains gros acteurs du marché proposent d'utiliser les deux formats.

Que contient un fichier IsoXML ?

Les fichiers IsoXML sont généralement regroupés dans un répertoire « TASKDATA » souvent compressés en .zip, ce qui est plus facile pour les manipuler et les copier sur une clé USB.

 

Qu'est-ce que le fichier « TASKDATA.xml »

Le fichier Taskdata.xml contient toutes les données utiles de l'exploitation agricole : 

  • nom des parcelles
  • nom des intrants
  • nom des machines
  • etc…

Il sert à créer sur la console de la machine une base avec les données de votre ferme.

Il y a ensuite autant de fichiers .xml qu’il y a de nouvelles « tâches » à réaliser avec la machine. On entend par nouvelle « tâche» des interventions d'épandage ou de pulvérisation avec de la modulation.

Chaque tache préparée au bureau en amont décrit le type d’intervention à réaliser avec des données plus ou moins complètes : la dose moyenne, le nom de la parcelle etc…. 

Vous aurez donc les fichiers suivants : task1.xml, task2.xml, etc.

Il n’y a pas l' obligation de rentrer toutes les données, et bien souvent ces données sont modifiables directement sur la console de la machine.

Pour vous simplifier la vie, Spotifarm a regroupé tous les éléments sous un seul fichier .xml et autant de fichiers .bin qu'il a de parcelles à moduler. Toutes les données parcellaires (nom, surface, exploitation, etc.) sont dans le fichier TaskData.xml.

La carte de modulation attachée au fichier .bin

Le fichier .bin ayant le même nom que le fichier .xml contient les données de la carte de modulation. Attention, ce fichier n’est pas modifiable sur la console ! 

Si il n’y a pas de fichier . bin avec votre fichier xml, alors votre tâche sera exécutée par la console sans modulation et la dose moyenne sera appliquée sur tout le champ.

Afin que votre machine et votre console acceptent les fichiers ISOxml de modulation, il est impératif que l’option « TC-GEO » soit activée côté console et côté outil.


Souvent, si la console est fournie avec la machine, les deux options sont activées en même temps.
Attention donc si vous utilisez des marques différentes pour appliquer vos cartes de modulations.

Pour savoir si votre matériel est compatible avec tel ou tel format, vous pouvez consulter le site de l’AEF qui recense les matériels IsoBUS compatibles.

Ou bien télécharger l’application mobile prévue à cet effet.

PZ-0221-isobus-AEF-TCGEO-TCBAS-TCSCles logos IsoBUS de l'AEF permettent de déterminer si son matériel gère tel ou tel format

IsoXML ou SHP ? Avantages et inconvénients 

Le format Shape est plus souple d’utilisation car il ne nécessite pas de programmation de tâche à l’avance. L’utilisateur peut ajouter simplement une carte de modulation à son travail en cours et la machine change automatiquement de dose lors de chaque changement de zone.

En revanche, contrairement au format IsoXML , le format Shape ne permet pas d’enregistrer les données en cours de travail de la machine.

Petit conseil : si vous choisissez vous-même le nom des fichiers Shape, pensez à mettre le nom de la parcelle ainsi que la date ou la campagne pour retrouver facilement la carte sur la clé USB (Si vous utilisez Spotifarm c’est déjà fait 😉)

carte modulation spotifarm
Le format IsoXML demande de la rigueur de la part de ses utilisateurs. En effet, il faut préparer les tâches sur l'ordinateur du bureau avant de partir réaliser votre intervention.

Il faut également impérativement choisir le type d'engrais (liquide ou solide) et indiquer la dose en kg/ha ou L/ha et non en unités.

 

Cette méthode « ordonnée » permet de se repérer facilement dans la console car le nom des parcelles, la date, la machine sont connus à l'avance.

L’utilisation des taches ISOxml permet aussi d’enregistrer dans le même fichier les données relatives à la tâche en cours comme le nombre d’hectares travaillés, la dose moyenne etc….

Cependant, il existe peu de logiciel agricole sur le marché aujourd’hui qui permettent facilement de préparer les tâches au bureau.

De plus, la qualité des cartes de modulation IsoXML est légèrement moins bonne que le format Shape car la carte n’est pas vectorisée et donc le zonage dépend de la taille de chaque pixel défini par l’éditeur du logiciel qui créé les fichiers IsoXML.

Comment convertir un fichier shp en IsoXML ?

Il est possible de convertir une carte de modulation du format .shp au format .IsoXML avec des logiciels fournis par les équipementiers.  Müller Eletronik fournit un logiciel de conversion gratuit baptisé SHAPE-ISO-Xml-Converter à télécharger ici.
Il est toutefois réservé aux utilisateurs des boitiers de la marque,

 

SHP-ISO-XML-KonverterLe logiciel SHAPE-ISO-XML-Converter de Müller Elektronik permet de convertir des cartes de préconisation du format .shp en IsoXML

Cartes de modulations : quel format pour quelle marque de tracteur 🚜?

La manière de charger une carte de modulation dans le terminal va dépendre de chaque constructeur. Qu’ils utilisent Shape, IsoXML ou les deux, la procédure d’import dans la console du tracteur va dépendre de chaque marque.

Massey Ferguson et Valtra permettent d’importer des cartes de modulation au format IsoXML uniquement. Il faut néanmoins compresser et renommer les fichiers « Taskdata »

Les terminaux de chez Claas utilisent aussi le nom Taskdata. Claas gère le format shape en plus d’IsoXML.

John Deere gère également les deux formats en plus d'un format propriétaire. Si vous voulez importer vos cartes de préconisations dans un terminal JohnDeere, il faudra en revanche copier vos fichiers dans un répertoire « Rx » (grand R et petit x) sur la clé USB utilisée pour transférer vos données du PC au terminal du tracteur. Les données au format IsoXML doivent aussi être décompressées et copiées dans un répertoire nommé Taskdata.

PZ-0221-terminal-john-deere-green-star3La console GreenStar 3 de John Deere importe les cartes de préconisation du répertoire RX

Chaque constructeur a documenté ces procédures d’échanges dans le livret qui est fourni avec votre terminal. La plupart des concessionnaires disposent aussi de techniciens spécialisés en agriculture de précision capable de vous aider si besoin.  

Vous pouvez aussi retrouver nos tutoriels sur le sujet.

Comme évoqué précédemment, si vous utilisez un distributeur d'engrais ou un pulvérisateur d'une marque différente de celle de votre tracteur, pensez à vérifier que l'option TC-GEO est bien activée sur les deux machines. Ces modules sont souvent activables en complément.  Contactez votre revendeur de matériel pour en avoir le cœur net.

Pour en savoir plus :

Alexandre de Spotifarm 🛰️

carte modulation spotifarm

Tag:Agriculture de precision

Commentaires