Se connecter
S'inscrire
Menu
Se connecter
S'inscrire

Surveillance des cultures

par Alexandre de Spotifarm, le 30 juin 2022 08:45:00
Temps de lecture estimé : 4 min.

Au-delà de suivi de la croissance et du développement des cultures, le tour de plaine permet à l’exploitant agricole de faire le point sur l’état sanitaire de ses parcelles. C’est également un outil d’aide à la décision qui aide l’agriculteur sur le long terme en mesurant l’évolution des pratiques agricoles et l’impact du changement climatique sur l’exploitation.  Selon le niveau technique de chacun, la surveillance des cultures peut se faire en autonomie, avec un technicien agricole ou à plusieurs pour enrichir ses observations grâce aux échanges entre producteurs.

spotifarm-tour-de-plaine-observation-agriculteur-champ-cereales-note-surveillance

Observer ses parcelles tout au long de la campagne agricole

La surveillance des cultures s’effectue tout au long de la saison. Idéalement, le tour de l’ensemble des parcelles est réalisé au moins une fois par semaine pour permettre d’évaluer le risque maladie et la présence de ravageur.

Visiter chaque parcelle 1 fois tous les 8 jours

Sur les parcelles à risques, un suivi des observations plus approfondi sera mise en place. Pensez à noter vos observations sur un carnet de plaine ou directement sur votre smartphone avec des applications comme Spotifarm.

spotifarm-application-logiciel-agricole-gratuite-smartphone-observations-surveillance-champs-culture-plaine-maladie-adventice-ravageur-carence-stress-tour-plaine-carnet-notes-

Essayer Spotifarm gratuitement

Vous pouvez ainsi localiser un rond de rouille ou de chardon. Mais aussi mesurer la surface concernée et suivre son évolution dans le temps, pour voir si le problème se résorbe ou empire suite à vos interventions.

La surveillance des parcelles : clé de la rentabilité en grandes cultures

La visite de toutes les parcelles de l’exploitation pour établir un diagnostic complet des cultures permet de décider rapidement et adapter les interventions culturales. Tant en matière de protection des cultures que de désherbage ou de fertilisation.

 

La surveillance des parcelles permet d’anticiper l’apparition de parasites et le développement des maladies afin d’adapter sa stratégie phytosanitaire au contexte de la culture et aux conditions météo. On parvient ainsi à :

  • Limiter les interventions phytosanitaires en agissant le plus tôt possible,
  • Améliorer l’efficacité de la protection des cultures,
  • Diminuer ses coûts de traitements,
  • Limiter les phénomènes de résistance à terme.

Côté désherbage, la connaissance des adventices et leur observation en en tour de plaine doivent vous aider à optimiser votre stratégie de lutte contre les mauvaises herbes.

Mesurez la performance de votre programme d’automne en évaluant le salissement des parcelles un mois après les traitements. La caractérisation de ces dernières par risque d’infestation vous aidera à décider de l’utilité d’un nouveau passage et à adapter vos traitements.

Le tour de plaine est également un outil d’aide à la décision précieux pour mesurer l’évolution des pratiques agricoles sur le long terme : changement dans la rotation, mise en place de nouvelles pratiques culturales, adaptation au changement climatique … sont autant de points sur lesquels vos observations vous aideront à prendre de meilleures décision.

Le numérique pour simplifier les observations aux champs.

 Pour bien observer chaque parcelle, il faut en faire le tour, et pénétrer sur au moins 30 mètres dans le champ. La prise en compte de l’hétérogénéité est essentielle, mais pas toujours simple à repérer depuis le bord de la route.

Des outils numériques comme Spotifarm sont là pour vous aider à surveiller les cultures en prenant de la hauteur. Grâce au satellite et à des cartes de biomasse, il est plus facile de repérer et suivre l’évolution des zones à problèmes dans chaque parcelle.

 L’application permet également de mesurer des surfaces, noter et géolocaliser des observations ou encore d'identifier les adventices sur la base d'une simple photo.

application-reconnaissance-identification-adventice-mauvaise-herbe-liste-photo-grande-culture-champs-cereales-spotifarm-agriculture-agricole

Essayer Spotifarm gratuitement

Faire appel à l’intelligence collective

 Selon votre niveau technique et vos connaissances, vous pouvez choisir de faire vos tours de plaine en autonomie ou accompagné de votre technicien agricole.

De nombreux ’agriculteurs sont aussi engagés dans une démarche de groupe, en adhérant à un CETA ou un GDA. Ces derniers organisent des visites groupées de parcelles. Le but étant de se former sur les diagnostics mais aussi de partager autour des problèmes rencontrés.

Ces échanges entre producteurs permettent de comparer l'efficacité des solutions mises en œuvre dans chaque situation et de progresser collectivement.

 

Ces conseils de culture font généralement l'objet de prestations payantes. Mais elles séduisent de plus en plus d'exploitants désireux de progresser sur le plan agronomique ou qui cherchent des solutions face aux défis que l'agriculture va devoir relever. 

Le suivi des pratiques dans le temps ou à l'échelle d'un territoire contribue à l'évaluation et l'amélioration des connaissances agronomiques pour tous.


Pour en savoir plus :

Alexandre de Spotifarm 🛰️

Tag:Techniques culturales

Commentaires